Ouvrir un Cabinet de Coach en Développement Personnel en 5 étapes (et un bonus !) : Mode d’Emploi

Après avoir suivi studieusement votre formation, vous voilà certifié life coach, ou coach en développement personnel ! Passé ce moment de félicité tant attendu, il est temps de vous lancer dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Mais vous vous posez peut-être quelques questions : comment ouvrir un cabinet de coach en développement personnel ? Dois-je être assuré pour exercer ? Comment déterminer mes prix et bien sûr, comment trouver des clients ? Dans ce mode d’emploi, nous répondrons à toutes ces interrogations et vous donnerons même une astuce bonus pour débuter votre carrière sur les chapeaux de roue !

Étape 1 : Recevoir le numéro de SIRET de coach en développement personnel

En France, si vous souhaitez être payé pour votre activité de coach en développement personnel, vous devez obligatoirement être immatriculé et posséder un numéro de SIRET. 

Pour ce faire, vous allez devoir choisir parmi un des nombreux statuts juridiques. SARL, EURL, SAS… Pas si facile de sélectionner la bonne structure, mais la plupart des coachs optent pour la micro-entreprise (qui remplace l’auto-entreprise).

Et ce n’est pas un hasard. En effet, cette forme juridique séduit par sa simplicité de création, sa comptabilité réduite au strict minimum et surtout ses charges sociales proportionnelles à vos revenus. En bref, elle est parfaite pour se lancer et vérifier la viabilité de votre activité.

Attention, toutefois, à ses quelques limites ! Le plafond de CA reste très élevé (72 500 €), mais c’est surtout l’absence de barrière entre votre patrimoine personnel et celui de votre entreprise qui peut freiner certains praticiens. En outre, la déduction de charges (loyer de votre cabinet, matériel, etc.) est impossible.

Bon à savoir : Si vous souhaitez vous lancer en tant que coach à temps partiel, en parallèle de votre emploi actuel, prenez garde à ce que ce dernier soit compatible avec le statut de micro-entrepreneur. 

Pour être immatriculé, c’est très simple. Rendez-vous sur le site Autoentrepreneur de l’URSSAF. https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil.html Vous trouverez un formulaire à remplir en une quinzaine de minutes et recevrez votre précieux SIRET sous quelques semaines, suivant le CFE dont vous dépendez.

Bon à savoir : Si vous voulez bénéficier d’une aide financière comme l’ACRE (aide à la création ou à la reprise d’une entreprise), pensez à en faire la demande au moment de votre inscription sur le site Autoentrepreneur de l’URSSAF.

Étape 2 : Se protéger avec une assurance responsabilité civile professionnelle

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour ouvrir son cabinet de coach, nous vous recommandons très fortement de souscrire à une assurance RC pro. Avec elle, vous êtes couvert en cas de soucis lors de votre activité (dommages corporels d’un client lors d’un rendez-vous par exemple).

Avant de faire votre choix, n’hésitez pas à comparer plusieurs devis. En effet, les assurances proposent des tarifs très différents, allant du simple au triple ! Rapprochez-vous également de votre propre compagnie : peut-être qu’un geste commercial est possible si vous êtes un assuré exemplaire.

Bon à savoir : La Fédération de Coaching de Vie https://www.federationcoachingdevie.org/je-souhaite-adherer offre à ses adhérents une RCP et une protection juridique pour 106 € TTC par an en partenariat avec l’organisme GEPCA. 

À lire : Comment devenir praticien en développement personnel ?

Étape 3 : Dénicher un endroit pour exercer

Nombreux sont les coachs à perdre du temps pour trouver LE cabinet idéal pour leur activité. Deux solutions sont possibles : 

  • La location : que ce soit dans un centre pluridisciplinaire ou dans un bureau traditionnel, le bail commercial a ses avantages et ses inconvénients. Avec lui, vous êtes vraiment « chez vous » et pourrez décorer le lieu comme bon vous semble. En revanche, il peut être long de dénicher la perle rare et surtout, vous devrez payer un loyer sur plusieurs années, et ce, même si vous n’avez pas encore de revenu stable !
  • La mise à disposition d’espace : ici, point de paperasse ou d’engagement ! Vous réservez le local d’un autre praticien (coach ou autre professionnel du développement personnel) pour une ou quelques heures, voire pour une journée entière. Difficile d’aménager l’endroit selon vos goûts, mais vous pouvez tester plusieurs lieux, et surtout, vous n’avez pas de charges fixes à supporter dès le début de votre activité.

À noter : Certains life coachs font également le choix d’accueillir leurs clients chez eux ou de se déplacer à leur domicile. Cela ne semble pas forcément la solution idéale : dans la première situation, vous devez pouvoir justifier d’une accessibilité pour tous (c’est la réglementation en vigueur) et d’une pièce dédiée à cet effet. Dans la seconde situation, votre client reste dans son cocon familial et sera beaucoup moins à même d’évoluer, sans parler des interruptions et autres distractions possibles !

Étape 4 : Établir sa grille tarifaire

C’est le nerf de la guerre : les prix ! En tant que coach en développement personnel débutant, ce n’est pas facile de fixer son tarif. Entre le manque de confiance en soi, les croyances limitantes et le syndrome de l’imposteur, il faut savoir s’imposer ! Appuyez-vous donc sur des critères objectifs comme :

  • Le budget moyen de votre client type ;
  • La localisation de votre cabinet ;
  • Votre niveau de compétence et votre éventuelle spécialisation ; 
  • Les tarifs pratiqués par les autres coachs dans la même zone que vous.

À noter : Nous avons prévu un article qui reviendra plus en profondeur sur cette épineuse question. Alors, restez avec nous ! 

À lire : Ouvrir son cabinet de praticien en développement personnel : mode d’emploi

Étape 5 : Trouver les premiers clients

Ce mode d’emploi « Comment ouvrir un cabinet de coach en développement personnel » touche à présent à sa fin et voici venue l’étape la plus importante : établir sa clientèle et décrocher des consultations ! Heureusement, avec ces quelques techniques efficaces et concrètes, cela devient plus simple : 

  • Soyez présent sur Internet : c’est un indispensable ! Site web, fiche Google My Business, blog, pages sur les réseaux sociaux… Ne restez pas invisible : vos futurs clients vont vous chercher sur le net ! 
  • Inscrivez-vous sur les annuaires : prenez quelques minutes pour créer votre profil sur les plateformes reconnues comme DoctoLib, Médoucines, Zen-People. Elles vous apporteront une grande visibilité.
  • Organisez une conférence ou un webinaire : le life coaching n’est pas encore très connu du grand public. Vous devez donc vous atteler à son éducation sur le sujet. En mettant sur pied une conférence ou un webinaire en libre accès sur une de vos thématiques de prédilection, vous commencerez à faire parler de vous. 
  • Pensez aux classiques flyers et cartes de visite : avec le géant Internet, on a tendance à oublier les moyens de communication plus traditionnels. Pourtant, ils vous seront très utiles lors de vos rendez-vous de démarchage. Par conséquent, ne les zappez pas !
  • Prospectez : pas si simple de se vendre ! Or, c’est la technique la plus efficace pour décrocher des consultations. Prenez donc votre courage à deux mains et allez vous présenter aux commerçants de votre quartier, aux entreprises et autres structures qui pourraient être intéressées par vos services.

En général, il faut compter 2 ans pour construire sa clientèle… Alors, faites preuve de patience et de persévérance !

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à vous plonger dans notre article dédié « Me faire connaître avec les salons et annuaires pour praticiens ».

Le Bonus : Comment Zen-People vous aide à ouvrir votre cabinet de coach en développement personnel

Vous partagez nos valeurs d’entraide et de solidarité ? Venez rejoindre la plateforme Zen-People pour mettre le développement personnel à la portée de tous ! Vous y retrouverez de nombreux outils tels que :

  • Notre annuaire de thérapeutes : inscrivez-vous en quelques clics et gratuitement ! Nos lecteurs pourront ainsi vous découvrir. 
  • Une page personnelle : avec un profil sur Zen-People Now, vous n’avez plus besoin d’un site compliqué et chronophage à entretenir. Vous vous offrez une véritable vitrine en ligne où les internautes pourront connaître vos compétences, prendre rendez-vous pour une séance en visioconférence ou lire vos articles. 
  • La participation à des articles thématiques : vous voulez vous spécialiser dans une problématique comme la reconversion professionnelle ou la confiance en soi ? En participant à l’élaboration de dossiers sur le thème, vous prouvez votre expertise et rassurez vos futurs clients. Et nul besoin d’avoir la plume acérée d’un Victor Hugo : notre équipe retranscrit vos conseils et astuces depuis n’importe quel audio !  
  • La mise à disposition d’espace : réservez votre local partout en France en quelques clics et accueillez vos premiers clients sans prise de tête ! Découvrez toutes nos annonces de location de cabinet sur Zen-People Home.
  • Une communauté soudée : partagez vos doutes et vos succès avec d’autres professionnels du développement personnel. En live, pendant les apéros, ou sur le groupe Facebook, profitez de cette incroyable synergie qui nous lie tous !
  • Et bien plus encore… 

Logo-Now-Blanc.png

Le développement personnel accessible sans limite

Retrouvez vos séances en développement personnel au format audio et vidéo, accessible dès que vous en avez besoin
NOW

Leave a Reply